10 Sep Immersion dans l’univers des développeurs : Gabriel Santos, seeker d’énigmes chez Yziact

Delphine Gardet, chargée de communication pour Yziact :

Il est de pensée usuelle que l’univers des développeurs est un domaine occulte et inaccessible pour le commun des mortels. Gabriel Santos est développeur chez Yziact et c’est au détour d’une simple conversation qu’il m’ouvre en grand la porte du plaisir qu’il a à résoudre « l’énigme du client ». Une vision simple, pour un univers clairement expliqué où passion rime avec Python.

 Rencontre avec Gabriel, seeker d’énigmes chez Yziact !

Gabriel Santos, Seeker d’énigmes chez Yziact

DG : Lorsque je passe devant le bureau des développeurs, le silence règne et je vous vois tous concentrés sur un écran qui semble juste incompréhensible … J’aimerais bien que tu m’expliques un peu ce qui t’a attiré vers ce métier mystérieux

G.S : J’ai toujours été attiré par le domaine de l’informatique. Vers 12/13 ans déjà, avec un ami nous faisions des jeux vidéo : il s’occupait du graphisme et moi de la programmation. On en faisait profiter nos copains ensuite. Le premier jeu que j’ai programmé était un jeu de combats et de stratégie. Pour moi, ce métier était une évidence ! J’aime chacune des facettes de ce métier : c’est cette culture acquise alors que j’étais adolescent qui m’a attiré.

DG : Pour autant, aujourd’hui, tu es programmeur et nous sommes loin des jeux vidéo. Y-a-t il un lien entre ton travail d’aujourd’hui et ta passion d’adolescent ?

G.S : J’ai beaucoup d’enthousiasme pour la logique d’une manière générale et la résolution d’énigmes par ailleurs.

Aujourd’hui, la réalisation de jeux vidéos correspond d’avantage à la création de graphismes et de scénarios. La programmation 3D est très répétitive. Ce qui m’emballe vraiment, c’est le système, le web et l’applicatif.

J’aime programmer un ERP (Enterprise Ressource Planning) comme je le souhaite depuis la base et avoir le contrôle total sur l’application. C’est de la vraie programmation.

Implémenter nous-même la logique de tous les process dans l’ERP, c’est résoudre l’énigme de la problématique du client et la traduire en code. Yziact utilise et distribue Odoo, qui me donne cette entière liberté.

Le client a juste une fonctionnalité à utiliser une fois que j’ai résolu son énigme.

Ce qui est perceptible par le client se réduit à un simple bouton alors que le travail effectué derrière est très important et représente de longues heures de concentration et de pensée logique.

D.G : Tu as donc choisi Yziact comme terrain de jeux en quelques sortes. Pourquoi cette entreprise spécifiquement ?

G.S : Yziact est une entreprise très technique, portée sur l’Open Source. Le logiciel libre est un véritable état d’esprit auquel j’adhère totalement. J’aime travailler sous Linux et en langage Python, ce que permet Yziact. Il s’agit d’un langage clair.

Ce qui me plait, c’est d’être challengé sur la programmation tout en étant dans un univers technique. Ce challenge c’est celui des problématiques clients à résoudre.

Yziact est une entreprise qui propose des solutions intéressantes, des projets d’envergure et techniquement très avancés tels que Cigale.

Je m’y sens bien !

D.G : Gabriel venait simplement de me révéler comment il envisageait son métier de programmeur comme l’énigme d’un jeu vidéo, en langage simple et largement accessible. Finalement, c’est enrichie que je suis ressortie de cette immersion dans le monde d’un développeur, seeker d’énigmes pour Yziact !